[QGIS 2.18 – Spatialite – plug-in Cadastre] Importer et charger les données du cadastre.

Tuto_Cadastre_Bandeau

Depuis le 29 septembre 2017 il est possible de télécharger le PCI vecteur. Cékoidon ? PCI pour Plan Cadastral Informatisé et vecteur pour vecteur ! Là tout de suite on a les yeux qui brillent… fini les flux WMS de cadastre.gouv.fr ou les WFS récupérés via la plate-forme de donnée géographique régionale…

A) Présentation des données

Mais commençons par le début :

  • Le PCI en détail sur data.gouv.fr c’est ici => https://www.data.gouv.fr/fr/datasets/pci-vecteur-plan-cadastral-informatise/
  • On dit un gros MERCI à l’équipe d’Etalab et la plate-forme data.gouv.fr ainsi qu’à la DGFiP (direction générale des finances publiques) et à cadastre.gouv !!
  • On n’oublie pas que le cadastre est un document fiscal et non un document foncier, donc ne vous étonnez par exemple pas si des parcelles se recoupent entre des feuilles de deux communes ou si vous vous retrouvez avec un décalage entre limites de parcelles et points topos pris sur le terrain…

Bon alors, on les télécharge ses données cadastrales ?

Rendez vous sur la page https://cadastre.data.gouv.fr/data/

Vous avez alors 2 choix :

dgfip-pci-vecteur/ 30-Sep-2017 23:41

Le premier, fourni par la DGFiP, vous permettra de télécharger les données du PCIvecteur au format EDIGEO la norme d’échange de données du cadastre.

Avantage: Il existe une extension QGIS pour importer les données, les stocker dans une base de donnée spatiale (PostGIS ou Spatialite), avec une symbologie pré-établie et un module de recherche.

Inconvénient : Je n’arrive à importer les données dans la BDD Spatialite que commune par commune.. en même temps je ne suis pas très doué et il suffit de le faire une fois après les données cadastrales de la commune sont stockées dans la BDD spatialite !

etalab-cadastre/ 30-Sep-2017 23:42 -

Le deuxième est un travail d’Etalab et qui permet d’obtenir les données soit par communes soit par départements au format JSON

Avantage : Import simplissime dans QGIS et possibilité d’importer les couches par départements !

Inconvénients : Je n’arrive pas à ouvrir les couches parcelles et bâtiments ! Les couches ne sont pas éditables.. mais est-ce vraiment un inconvénient ?

B) Télécharger/Importer les données JSON

Commençons par cette dernière, la plus simple et sans fioritures (mais pas totalement fonctionnelle pour moi… pour l’instant):

Se rendre à l’adresse https://cadastre.data.gouv.fr/data/etalab-cadastre/latest/geojson/departements/36/ ou 36 est votre numéro de département (vous l’aurez compris tout seul!)

Vous avez alors 4 fichiers au format json.gz (un json compressé)  :

cadastre-36-batiments.json.gz                      30-Sep-2017 06:07            16468074
cadastre-36-communes.json.gz                       30-Sep-2017 06:07             1429990
cadastre-36-feuilles.json.gz                       30-Sep-2017 06:07             6629056
cadastre-36-parcelles.json.gz                      30-Sep-2017 06:07            86291986
cadastre-36-sections.json.gz                       30-Sep-2017 06:07             5365829

Les noms des fichiers sont assez évocateurs, téléchargez ceux qui vous intéressent en cliquant dessus.

Dans QGIS, ajoutez une couche vecteur Icone ajouter un virtual layer et choisissez le(s) fichier(s) qui vous intéressent (pas besoin de les décompresser avant 😉 Et c’est tout ! Si ce n’est que pour mes départements les fichiers parcelles et bâtiments ne s’ouvrent pas ;(

C) Télécharger/Importer/Charger les données EDIGEO

L’autre possibilité se passe en 3 temps: téléchargement, importation des données dans une BDD spatiale puis chargement des données:

Se rendre à l’adresse https://cadastre.data.gouv.fr/data/dgfip-pci-vecteur/latest/edigeo/departements/

Une liste de fichiers par départements apparaît au format dept36.zip, cliquer sur le dossier compressé qui vous intéresse pour le télécharger.

Dans un dossier que vous aurez créé, décompressez le dossier zip arborescence dossier EDIGEO

Vous vous retrouvez avec une arborescence dep37 > feuilles > 37 > 37001 ou « 37001 » est le code INSEE des communes.

Attention : Le code INSEE ou COG (Code Officiel Géographique) d’une commune n’est pas le code postal ! Pour le rechercher vous pouvez aller sur le site de l’Insee.

Pour information, dans chaque dossier commune se trouve plusieurs fichiers edigeo du type edigeo-37001000AA01.tar.bz2 en fait ce sont des dossiers compressés qui contient les fichiers au standard edigeo (décrit ICI).

Note: D’ailleurs si vous le décompressez (2x) il contient un fichier au format .THF que l’on peut ouvrir directement dans QGIS via ajouter une couche vecteur…

MAIS il y a plus simple, plus « sérieux » et même plus joli : une extension dédiée : cadastre

Cette extension développée par la société 3liz grâce à des financeurs publics (cf. lien précédent) «  a été conçue pour faciliter l’utilisation des données cadastrales dans QGIS. Plusieurs modules aident l’utilisateur à importer des données, les afficher dans QGIS, faire des recherches et imprimer les relevés »

En fait ,on va se servir de cette extension pour :

  • Importer des données EDIGEO dans une base de donnée Spatialite (que le plugin va créer tout seul au départ).
  • Charger les données dans QGIS.

1) Dans QGIS, télécharger l’extension Cadastre via le menu Extension > Installer/Gérer les extensions

Une fois installé l’extension se situe dans le menu Extension > Cadastre et vous donne accès à plusieurs options :

menu extension Cadastre

2) Importer les données EDIGEO dans une BDD Spatialite :

option importer des données

Menu Extensions > Cadastre > Importer des données

Import des données EDIGEO dans une BDD Spatialite

1 Choisir d’importer les données dans une base Spatialite (ou PostGis si vous en avez déjà une sur un serveur).

2 Vu que c’est votre première fois demandez à l’extension de créer une nouvelle base Spatialite, vous lui donnerai un nom (Cadastre par ex.) et un emplacement.

3 Définissez le dossier commune que vous voulez importer (Attention : il faut définir un dossier commune comme 37001, on ne peut malheureusement pas importer tout un département)

4 Définir la projection source ET cible à EPSG:2154

5 Dans la rubrique département mettre le numéro de département concerné

6 Dans la rubrique lot je vous conseille de mettre le numéro Insee de la commune (c’est à dire le numéro d dossier que vous importez).

7 Cliquez sur le bouton [Lancer l’import].

Les données importées sont désormais stockées dans une base de données Spatialite en local.

Note: Vous pouvez importer toutes les communes (une à une) dans la même base de donnée Spatialite, seulement pensez à spécifier un nouveau numéro de lot à chaque fois! (mettez le code Insee).

Note :Vous pourriez ouvrir cette base de données Spatialite via la fonction « Ajouter une couche vecteur » et vous retrouver avec environ 35 couche/tables sans symbologie;( et c’est justement la deuxième fonction de l’extension cadastre

3) Charger les données EDIGEO

Charger des données

Pour charger les données via l’extension cadastre, dans le menu Extension >

Charger BDD Spatialite

Cadastre > choisissez Charger des données

1 Type de base : Spatialite.

2 Connexions : votre BDD Spatialite (Cadastre.sqlite par ex.)

3 Thème : au choix classique ou orthophoto (idéal pour superposition sur une orthophoto)

4 Vous pouvez tapez une requête qui servira de filtre. Ici, comme nous avons défini le code Insee comme lot lors de l’import :lot = 37261 permet de ne charger que les données de la ville de Tours.

5 Charger les données
Et voilà….

Résultat

Un cadastre au petits oignons avec classement des couches (en groupes), symbologie (avec échelles de visualisations), étiquetage… le tout dans une base Spatialite et donc requêtable en SQL… n’hésitez pas… c’est fait pour !

Publicités

2 réflexions sur “[QGIS 2.18 – Spatialite – plug-in Cadastre] Importer et charger les données du cadastre.

  1. FERAUD dit :

    Si les fichiers départementaux parcelles et bâtiments en géojson s’ouvrent, mais çà prend plus d’une heure avec Qgis 2.18 (pour le département 66 qui est petit, mais 660500 parcelles tout de même).

    Après, il faut compter aussi plus d’une heure pour les enregistrer en shp et Lambert 93.

    Le shp s’ouvre en 10 – 15 secondes.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :