[QGIS 2.0.1 – Profile Tool – Points2One] Créer une coupe d’après un MNT

Objectif : Nous disposons d’un MNT (MNT_Fond.tif) d’une structure en creux, obtenu par photogrammétrie ainsi que de deux clous de coupes (Points_Coupe.shp). Nous voulons obtenir un profil longitudinal de cette structure à l’échelle 1/20e et avec les indications des altitudes des points de coupes et du fond de la structure.

Objectif

1) Créer la ligne de coupe à partir des clous de coupes :

Il faut créer un nouveau shapefile de Ligne appelé Coupe.shp (dans le bon système de coordonnées évidemment) en utilisant les options d’accrochage pour relier les deux points A et B (Menu Préférences > Options d’accrochage > Cocher Points_Coupe et définir une tolérance de 0,2 et choisir « unité de la carte » : le sommet de la ligne que l’on va créer s’accrochera donc au point dès qu’il sera à 20 cm de celui-ci)

2) Rendre le MNT visuellement parlant :

Un MNT c’est un raster, c’est-à-dire une ensemble de pixels disposant chacun d’une valeur d’altitude. Parfois quand on ajoute un MNT à QGIS il apparait dans un gris foncé homogène qui peut déconcerter le béotien.

C’est pourquoi nous allons, par pur soucis d’esthétisme, afficher le MNT en dégradé de gris avec du noir pour les altitudes les plus basses et du blanc pour les plus hautes.

Clic droit sur la couche raster MNT_Fond > Propriétés > Style

Image

Style Raster

1) Définir les valeurs minimum et maximum du MNT en choisissant de le faire calculer par le logiciel : Cocher l’option de précision à Réelle > Bouton [Charger]

2) Les valeurs se Min et Max se remplissent automatiquement. Choisir comme option d’amélioration du contraste : « Etirer jusqu’à MinMax »

3) Bouton [OK]

MNT "stylisé"

MNT « stylisé »

C’est pas plus beau/compréhensible là ?

3) Extension « Profile tool » :

 Si ce n’est déjà fait, installer l’extension Profile tool (ver. 3.6.3) depuis Menu Extension > Installer/Gérer les extensions

Clic sur l’icône Profile tool Icone_Profile_Tool > La fenêtre apparaît et s’accroche par défaut en bas de l’espace de travail.

Extension Profile Tool

1) Sélectionner « Selected polyline »

2) Clic sur la couche de ligne Coupe.shp pour la mettre en surbrillance

3) Sélectionner la ligne de coupe avec l’outil main qui apparaît

C’est tout ! Le profil apparaît sous la forme d’un graphique dans la fenêtre de l’extension.

Ce qui nous intéresse c’est de récupérer les points qui ont servi à faire ce graphique, c’est pourquoi :

4) Clic sur l’onglet [Table]

Table_Profile_Tool

Les points s’affichent sous la forme d’un tableau avec 2 lignes :

–          la première représente les X en relatif, ici de 0 (X du point A) à 1,91m (X relatif du point B)

–          la deuxième comporte les Z.

Note : On peut remarquer ici que les points sont distants de 0,003 m l’un de l’autre c’est-à-dire qu’un pixel fait 3 mm de côté ce qui correspond à la résolution de mon MNT.

5) Clic sur le bouton [Copy to Clipboard] = Copier dans le presse-papier = équivalent de [Ctrl+C]

4) Traitement des points avec un tableur (Libre Office / Excel) :

L’objectif, si vous ne vous en doutiez pas encore, va être de reprojeter des points dans QGIS avec les valeurs de X en abscisse et de Z (l’altitude) en ordonnée.

Tableur (Libre Office / Excel)

Pour cela j’ouvre mon tableur préféré et jecolle [Ctrl+V] mes données.

Puis j’insère en première ligne un titre à ma 1ère colonne : X et à ma 2ème colonne : Y

J’enregistre sous le format CSV (Libre Office = Texte CSV / Excel = CSV (séparateur : point-virgule) (*.csv) ) > Points_Profil_LO.csv

5) Projection des points en X, Z

 Dans QGIS nous allons utiliser l’outil « Ajouter une couche de texte délimité » pour projeter nos points.

Clic sur l’icône « Ajouter une couche de texte délimité »  Icone_Texte_Delimite

La fenêtre de dialogue s’ouvre :

AJouter_Couche_Texte_Delimité

1) Bouton [Parcourir] pour rechercher notre fichier de points mis en forme à l’instant.

2) Bien choisir le délimiteur de colonnes c’est-à-dire le caractère qui fait la séparation entre les champs (dans Libre Office c’est , (virgule) par défaut et dans Excel c’est ; (point-virgule) )

3) Définir le champ X => X et le Champ Y => Z … mais si vous allez comprendre.. 😉

4) Vérifier le tout dans la fenêtre de prévisualisation : il nous faut 2 colonnes avec en intitulé X et Z … c’est tout bon ? on continue !

5) Bouton [OK]

6) Indiquer le bon SCR dans la fenêtre qui s’ouvre, [OK]

Une couche de points temporaire est créée portant le même nom que le fichier CSV.

Clic droit sur la couche > Zoomer sur l’étendue de la couche pour visualiser le résultat :

Profil_Points

C’est bien joli tout ça mais nous on voudrait un profil sous forme de ligne, c’est pourquoi nous allons utiliser :

6) Extension « Points2one » :

 Si ce n’est déjà fait, installer l’extension Points2One (de Pavol Kapusta ver. 0.2.14) depuis Menu Extension > Installer/Gérer les extensions

 Clic sur l’icône de l’extension Points2OneIcone_Points2one(Ou Menu Vecteur > Points2one).

La boîte de dialogue de l’extension s’ouvre :

Extension Points2One 1) Choisir la couche de points issue du CSV que l’on vient de créer, ici Points_Profil_LO

 2) Choisir Ligne comme type de géométrie.

 3) Bouton [Parcourir] pour enregistrer le nom du shapefile qui va être créer, ici Ligne_Coupe.shp

 4) Bouton [Ok]

 5) Une boîte de dialogue s’ouvre et vous demande si vous voulez ajouter cette couche au projet, acceptez volontiers 😉

Décochez la couche de points temporaires… Et voilà notre joli profil/coupe qui apparaît dans toute sa splendeur… et à l’échelle !

Points2One : Profil_Ligne

Encore une fois c’est bien joli mais je vous avais promis de faire apparaître les clous de coupe, leur alti et l’alti de fond de structure….

Bon d’accord on s’y met…

7) Traitement des points de coupe et des altitudes « remarquables » :

Retournons à notre couche de points temporaires et enregistrons la en shapefile :

Clic droit sur la couche Points_Profil_LO > Sauvegarder sous > Points_Profil.shp

 (Faites gaffe au SCR et cocher « ajouter les fichiers sauvegardés à la carte » puis vous pouvez supprimer la couche de points temporaire : Clic droit > Supprimer)

Ouvrir la table attributaire du shapefile Points_Profil.shp : Clic droit sur la couche > Ouvrir la table attributaire :

Table attributaire :Colonne_Nom_Point

 1) Activer le mode édition

 2) Ajouter une nouvelle colonne

 3) Appeler cette nouvelle colonne Num_Point de type texte et d’une largeur de 5 caractères.

 4) Bouton [OK]

Nom_Point_A

Dans la première ligne qui correspond au clou de coupe A, double cliquez dans le champ Nom_Point et tapezA > [Entrée]

Nom_Point_B

Cliquez sur le petit triangle dans le titre du champ X , deux fois de manière à trier la colonne dans l’ordre décroissant.

Vous vous retrouvez ainsi avec le dernier point, le clou de coupe B en première ligne > Tapez B dans le champ Nom_Point > [Entrée]

Nom_Point_inf

Enfin, pour le point le plus bas, faire un tri croissant sur la colonne Z et tapez inf dans le champ Nom_Point > [Entrée]

Comme seuls ces 3 points remarquables nous intéressent :

Table Attributaire: Supression_Points

 1) On trie la colonne Nom_Point par ordre décroissant pour avoir les 3 points dont nous avons renseigné le nom.

 2) On les sélectionne

 3) On inverse la sélection

 4) On supprime la sélection > Acceptez la suppression = Bouton [OK] > Sortez du mode édition et enregistrer.

A la bonne heure !

8) Un peu de mise en forme :

8.1) C’est-à-dire du style :

Clic droit sur la couche de point > Propriétés > Style :

Style_Nom_Point

J’ai choisi un style catégorisé avec deux symboles superposés pour les clous de coupes un cercle et une croix.

Et un triangle retourné à 180° pour l’altitude inférieure.

8.2)  Et un joli Étiquetage :

Clic droit sur la couche de point > Propriétés > Étiquettes :

Etiquettage_Nom_Point

 

1) Cocher la case « Etiqueter cette couche… »

 2) Cliquez sur le Bouton [Editer l’expression…] et tapez l’expression :

« Nom_Point » || ‘ ‘ || round (« Z » , 2) || ‘ m NGF’

Explication de texte:

« Nom_Point »  = Afficher le Nom du Point (A, B, inf)

|| = puis

‘ ‘ = un espace puis l’altitude du point

|| = puis

round (« Z » , 2) = l’altitude arrondie à 2 chiffres derrière la virgule

et enfin

‘ m NGF’ = m NGF

3) Choisir l’option « Emplacement »

4)  « Autour du point fixé par Quadrant » > En haut à droite > Avec un décalage en Y de -2

Et voilà le résultat :

Résultat Coupe

Un poil de mise en page dans le composeur d’impression et…

99_Resultat_final

Conclusion:

Alors ça vous plait ? Moi j’adore…

Ceci est bien entendu applicable pour autre chose que des MNT de fosses archéo obtenue par photogrammétrie.

Reste cependant un problème avec Qgis et le composeur d’impression, en effet on ne peut afficher dans le composeur des objet situés trop près du coin gauche du système (près de X=0 et Y=0). Il faut alors se « fader » à la main le déplacement des objets (le profil, puis les points) avec l’outil déplacement d’une entité dans le mode édition… Ou être plus prévenant et des l’étape 4 (Traitement des points avec le tableur) transformer la colonne des X en y ajoutant un chiffre.. non testé … j’attends vos retours !

Publicités
Tagué , , , , , ,

9 réflexions sur “[QGIS 2.0.1 – Profile Tool – Points2One] Créer une coupe d’après un MNT

  1. Shmilblik dit :

    Merci pour ce tuto (même si au final c’est un peu laborieux !), et joli clin d’oeil (« à la bonne heure ! »

  2. mav dit :

    Bonjour,

    « Nous disposons d’un MNT (MNT_Fond.tif) d’une structure en creux, obtenu par photogrammétrie »

    Par curiosité, il s’agit d’un MNT réalisé par n prestataire, ou fait-maison? Et si oui, avec quels outils, si c’est pas indiscret?

    Marci d’avance!

    • archeomatic dit :

      Salut mav,
      photogrammétrie fait maison avec le logiciel photoscan d’agisoft (http://www.agisoft.ru/products/photoscan/professional/) dont une version démo existe…
      le logiciel permet en autres de créer des masques sur les photos, de géoreferencer très simplement et des exports de DEM (MNT) et d’orthophotos.
      et toi mav tu officies en archéologie ? si c’est pas indiscret ? 😉

      • arabicaboy dit :

        Oui, dans une collectivité territoriale de la région.

        Et je me pose la question de la mise en œuvre de la photogrammétrie sur nos opérations (notamment la question des moyens à mettre en œuvre en hardware/software), et de son intérêt pour la préparation des rapports (un modèle 3D, ça en jette mais ça a du mal à rentrer dans un rapport… une coupe c’est plus facile!).

        Du coup, ça m’intéresserait d’en savoir un plus… par exemple sur ta fosse, tu as pris combien de photos, et est-ce que tu as une indication de l’erreur moyenne?

        Une idée pour un prochain article?! 😉

      • archeomatic dit :

        Et bien cher collègue, pour répondre brièvement (ou presque):
        – photoscan permet aussi l’export en pdf 3D lisible simplement avec une version récente d’acrobat reader (genre X)…
        – ceci dit il ne faut pas perdre de vue que quel que soit le rendu et la précision du relevé photogrammetrique ce n’est pas un document interprétatif comme l’est une coupe, un relevé a l’échelle … De la même façon la creation d’un profil via un MNT n’est pas une coupe archeo interprétative !
        – Cependant au vu de la précision constatée pour cette fosse (environ 3 mm en X,Y et Z) après georeferencement on peut compter sur ce type d’outil pour créer des profils en post-fouille auxquels on avait pas pensé durant la fouille ! Aussi la création d’ orthophoto permet d’avoir un rendu métriquement juste quelle que soit la profondeur de la structure contrairement à une « simple » photo georeferencee juste seulement au niveau du plan créé par les points d’Amer !
        – Outre ces problèmes méthodologiques et conceptuels celui qui se pose avant tout c’est la nécessité d’un ordinateur récent et puissant (perso traitements de 6 a 24h avec mon portable) de l’explosion exponentielle du stockage (entre 20 et 50 photos pour la fosse) et du prix du logiciel.
        Ceci dit il existe un logiciel puissant et libre, le top du top mais largement au dessus de mes compétences.. Pour l’instant ..: micmac

      • arabicaboy dit :

        Merci pour tes retours d’expériences en matière de nombre de photos et temps passés

        J’ai scruté du côté de micmac (même commencé à l’installer), mais pas encore testé.
        Idem pour PPT et compagnie (que tu dois connaître aussi) , qui parait un peu plus simple à installer/utiliser.

        http://arc-team-open-research.blogspot.fr/2012/12/how-to-make-3d-scan-with-pictures-and.html
        http://vai.uibk.ac.at/dadp/doku.php?id=ppt_check_database_en

  3. […] Suite à la création d’un profil d’après un MNT (voir https://archeomatic.wordpress.com/2013/12/12/qgis-2-0-1-profile-tool-points2one-creer-une-coupe-dapre&#8230😉 Nous disposons d’un axe de coupe et de mobilier archéologique côté sous forme de points en […]

  4. L'étang dit :

    Bonjour-
    Est ce que les donnes des X (distance) sont en 2D ou 3D?
    Si on veut poser une canalisation sur une route, c’est la distance 3D qui compte.
    je cherche cette info depuis un moment, est ce que profil tool donne les distances x en 3D?
    Merci

  5. Gladal dit :

    84m en alti ? C’est plat chez vous ! ! ! 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :